SAVE FOOD : l’initiative contre les pertes mondiales de denrées alimentaires s’ouvre aux entreprises

This article is available in the following languages:

Dès lors, SAVE FOOD est à la portée des sponsors officiels et devient une initiative internationale ouverte aux entreprises pour lutter contre les pertes de denrées alimentaires. C’est ce que vient d’annoncer Werner M. Dornscheidt, président de la direction de la Messe Düsseldorf GmbH à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation qui s’est tenue à Rome, siège principal de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). L’initiative SAVE FOOD, une coopération entre la FAO et la Messe Düsseldorf, a débuté en mai lors d’interpack 2011 par un congrès international au cours duquel ont discuté des experts issus de l’industrie, des cercles politiques et sociaux de l’ampleur et des raisons de ces pertes alimentaires ainsi que des solutions envisageables. La prochaine étape consiste à regrouper les différentes activités qui ont été présentées pendant le congrès. SAVE FOOD informera à l’avenir les entreprises aussi bien que les organisations non gouvernementales et les particuliers, mettra en relation les acteurs et favorisera les projets internationaux concrets.

Sur l’invitation du sous-directeur de la FAO, Modibó Traoré, Dornscheidt a inauguré le 17 octobre une exposition consacrée aux pertes de denrées alimentaires et a expliqué les objectifs de l’initiative, objet de l’étroite collaboration entre la Messe Düsseldorf et la FAO : « Nous souhaitons résoudre les problèmes globaux avec les moyens industriels – et faire ce que nous savons bien faire, à savoir créer des réseaux internationaux, positionner les sujets au niveau mondial, mettre en relation les experts d’un même secteur. En bref : créer des places de marché.»

De même, l’Organisation mondiale pour l’alimentation attend beaucoup de ce partenariat, comme Traoré l’a souligné : « Ce n’est qu’avec le soutien du secteur industriel que nous pourrons définir des solutions. La Messe Düsseldorf est un précieux partenaire. Grâce au congrès SAVE FOOD dans le cadre d’interpack, elle a mis le thème des pertes de denrées alimentaires à l’ordre du jour, non seulement de l’ensemble de l’industrie de l’emballage, mais aussi des autres parties prenantes de la chaine de création de valeurs alimentaires. Le vif intérêt que les médias ont porté à ce congrès a été un signe très encourageant. Nous sommes heureux à l’idée de pouvoir établir de bons contacts avec le monde industriel et de mettre en oeuvre des projets concrets au sein de l’initiative SAVE FOOD. »

Dans le cadre de la semaine de séminaire autour de la Journée de l’alimentation mondiale, d’autres acteurs multiplicateurs ont été informés de cette initiative : la FAO a présenté SAVE FOOD à divers représentants de gouvernement internationaux, notamment du Cameroun, du Sénégal et du Congo. Par ailleurs, les experts ont exposé la problématique des pertes mondiales de denrées et ont expliqué les stratégies actuelles pour apporter une solution. Christian Traumann, directeur de Multivac Sepp Haggenmüller GmbH et président d’interpack, a expliqué le rôle de l’industrie de l’emballage dans le cadre de cette initiative et a donné un aperçu des mesures futures. A cet effet, il a insisté sur l’importance d’orienter SAVE FOOD vers la pratique et de soutenir à l’avenir les projets concrets. Pour ce faire, il est impératif de poursuivre l’étroit partenariat entre la FAO, la Messe Düsseldorf et l’industrie. Richard Clemens, président de l’Association professionnelle des constructeurs de machines de production et d’emballage pour denrées alimentaires au sein de la VDMA (Association allemande des constructeurs de machines et d’installations), a présenté des points de départ techniques concrets et des exemples types pour la mise en oeuvre de la technique d’emballage dans la lutte contre ces pertes mondiales de denrées alimentaires. Le but étant de sensibiliser surtout les petits producteurs alimentaires dans les pays en voie de développement et de leur montrer combien des solutions techniques adéquates pourront les aider à limiter leurs pertes. Le cinéaste Valentin Thurn a présenté des extraits de son documentaire actuel « Taste the Waste » sur les causes du gaspillage alimentaire dans le négoce des pays industriels occidentaux.

Les concepts et l’envergure des moyens pour éviter les pertes de denrées dans les pays développés ou moins développés n’ont pas encore été suffisamment définis. Lors du congrès SAVE FOOD, l’Organisation mondiale pour l’alimentation et l’agriculture avait publié ses premières études. Celles-ci chiffraient les pertes à 1,3 milliard de tonnes par an, ce qui correspond à un tiers de l’ensemble des denrées produites. Les emballages joueront un rôle prépondérant dans la baisse des pertes de denrées, surtout dans les pays en voie de développement.

Il a d’ores et déjà été convenu que la FAO, qui suite au congrès SAVE FOOD de Düsseldorf avait créé un groupe de travail spécial sur le sujet, poursuivra sa collaboration avec la Messe Düsseldorf et interpack. « L’écho positif et les discussions animées ici à Rome prouvent que nous avons abordé du bon côté le sujet des pertes. Maintenant, il va falloir rassembler les forces de tous les partenaires. Nous avons déjà discuté des premiers projets concrets avec la FAO. » a expliqué Bernd Jablonowski, Directeur d’interpack. La FAO a défini un agenda qui devra être mis en oeuvre avec les partenaires. Il faudra continuer à s’efforcer de comprendre les mécanismes des pertes de denrées alimentaires, mais aussi attirer l’attention publique sur ce sujet. Et pour finir, il importera de fixer des stratégies et des priorités ainsi que des points de départ concrets et des méthodes pour résoudre ce problème.

Avec BOSCH Packaging Technology et MULTIVAC Sepp Haggenmüller, deux grands noms du secteur de l’emballage sont au départ pour l’ouverture de cette initiative à l’industrie. Tous les deux se sont déjà engagés dans des projets dans des pays en voie de développement. Les entreprises, les organisations non gouvernementales ou les particuliers qui souhaitent adhérer à SAVE FOOD en tant que sponsors trouveront toutes les informations sur cette initiative ainsi que le formulaire d’inscription sur le site web www.save-food.org.

A propos de SAVE FOOD :
L’initiative SAVE FOOD est une coopération entre l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et la Messe Düsseldorf GmbH en vue de lutter contre les pertes mondiales de denrées alimentaires. SAVE FOOD souhaite créer un réseau entre les acteurs de l’industrie, de la politique et de la recherche, animer le dialogue et aider à définir des solutions tout au long de la chaîne de création de valeurs alimentaire. Son but est également de lancer et de promouvoir ses propres projets avec le soutien de l’industrie. SAVE FOOD a débuté en mai 2011 par un congrès international et une exposition dans le cadre d’interpack, salon mondial de l’industrie de l’emballage. Pour de plus amples informations consulter www.save-food.org.

25 octobre 2011

 

www.save-food.org

 

Bureau de presse interpack 2014
Sebastian Pflügge
PflueggeS@messe-duesseldorf.de
Tel.: +49 (0) 211/4560-464
Cathrin Imkampe (Assistante)
ImkampeC@messe-duesseldorf.de
Tél.: +49 (0) 211/4560-589
Fax: +49 (0) 211/4560-8548

Press office

Sebastian Pflügge
Phone: +49 (0)211 4560-464
Fax: +49 (0)211 4560-87464
pfluegges@messe-duesseldorf.de

Apostolos Hatzigiannidis
Phone: +49 (0)211 4560-544
Fax: +49 (0)211 4560-87544
hatzigiannidisa@messe-duesseldorf.de