interpack 2017 : 170500 visiteurs remplissent les carnets de commandes des exposants

This article is available in the following languages:

L’internationalité à un niveau record

À l’intérêt énorme qu’ont montré les exposants en amont de l’interpack 2017, et qui a apporté une participation record de 2865 entreprises au plus grand et plus important salon au monde de l’industrie du conditionnement et des processus apparentés, ont suivi à présent du 4 au 10 mai des journées de salon à l’ambiance excellente et qui ont produit d’autres records : 74 pour cent des 170500 visiteurs sont venus à Düsseldorf depuis l’étranger – parmi eux trois quarts de décideurs.

Le taux élevé de spécialistes de pointe allemands et étrangers venus de 168 pays au total a entièrement satisfait les exposants, qui se sont réjouis de contacts prometteurs et même d’affaires conclues concrètes, souvent à sept chiffres. À l’inverse, les visiteurs profitaient d’une multitude jamais atteinte internationalement d’innovations exposées et d’un aperçu unique du marché. C’est ce qu’ils ont aussi honoré en conséquence dans leur évaluation du salon : lors du sondage officiel, presque 98 pour cent ont indiqué être satisfaits ou très satisfaits de leur visite à l’interpack 2017. Leur intérêt s’est porté sur tous les secteurs de l’interpack, le thème de la production des matériaux de conditionnement rencontrant un intérêt nettement plus grand que lors de la manifestation précédente.

« L’interpack est un must absolu pour les entreprises de la branche et un impulseur unique. Tous les trois ans, elle est non seulement une vitrine unique, mais aussi le lieu où se rejoignent des fournisseurs et clients du monde entier afin de s’échanger et de conclure des affaires », souligne aussi Friedbert Klefenz, président de l’interpack 2017.

« L’interpack a une fois de plus souligné de façon impressionnante son ambition d’être tous les trois ans la manifestation et plateforme d’innovations la plus importante au monde pour la branche. Par le concept de l’‘interpack alliance’ globale nouvellement créée,  l’interpack, son fleuron, est elle aussi devenue plus présente dans les marchés de croissance étrangers et attire par là encore plus de spécialistes de pointe à Düsseldorf », explique Hans Werner Reinhard, gérant de Messe Düsseldorf.

Tendances à la pointe : numérisation, industrie 4.0 et durabilité
La tendance à la pointe sur beaucoup de stands était le thème de la numérisation supplémentaire du processus de production sur le chemin vers des applications de l’industrie 4.0. Une production mise en réseau en ce sens permet par exemple de produire de façon rentable des emballages personnalisés ou de garantir une traçabilité. Par ailleurs, une grande place était tenue par le design modulaire des machines de conditionnement et des lignes de processus et par les concepts de commande numériques optimisés, pour réduire la complexité de la production et atteindre la plus grande flexibilité possible dans la modification des volumes de lots ou les variantes de produits. Afin de rendre plus maîtrisable la complexité dès le processus de production des machines et installations ainsi que dans la formation et l’exploitation, quelques entreprises misaient sur des applications de réalité virtuelle, qui rendent vivable dans sa totalité une machine ou une installation. Le thème de la durabilité reste omniprésent aussi à l’interpack 2017. Les entreprises montraient une efficacité de ressources améliorée, autant dans le matériau employé, à l’épaisseur de plus en plus réduite, que dans le processus de production. Par ailleurs, les matériaux de conditionnement alternatifs gagnent du terrain.

Des thèmes spéciaux à succès
Les exposants n’étaient pas seuls à montrer des innovations au sujet de l’industrie 4.0. Aussi l’exposition interpack spéciale du même nom, organisée en coopération avec la Verband Deutscher Maschinen- und Anlagenbau e.V. (VDMA), montrait les dernières idées et approches et a été très bien accueillie par les visiteurs. Une des attractions y était entre autres le démonstrateur « smart4i », qui produisait et emballait des powerbanks personnalisées. Non seulement le flux de travail entier, de la commande en ligne à la traçabilité, y était numérique, mais la machine elle-même avait été construite en un temps record par un jumeau virtuel, et auparavant conçue en réseau par la collaboration de plusieurs universités.

Congrès SAVE FOOD  et innovationparc
Six ans après la fondation de SAVE FOOD, cette initiative a grandi jusqu’à devenir une large alliance de plus de 850 membres internationaux issus de l’industrie, de fédérations, d’ONG et d’organismes de recherche. L’événement marquant de l’initiative est le congrès SAVE FOOD lors de l’interpack, dont la troisième édition, le 4 mai, a été beaucoup applaudie par ses participants pour son orientation thématique large. Il poursuivait une approche multidimensionnelle afin d’éclairer de manière complète le thème des pertes et gaspillages de denrées alimentaires. Ainsi, avec Vytenis Andriukaitis, Commissaire pour la santé et la sécurité alimentaire de l’UE, et Gargi Kaul, Joint Secretary & Financial Adviser au Ministère indien pour l’industrie agroalimentaire, des délégués politiques de haut rang y intervenaient autant que des scientifiques, des activistes d’ONG engagés et des représentants de l’industrie. La perspective changeait au fil du congrès et se focalisait sur des points de vue globaux ainsi que sur des détails et réalités nationaux – cette fois en mettant l’accent sur l’Inde. L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) présentait des résultats de l’étude sur l’Inde financée par l’initiative, menée dans le but de déceler des mécanismes de perte concernant d’importants aliments de base et de trouver des points de départ de solutions.

Par ailleurs, les partenaires SAVE FOOD Messe Düsseldorf et FAO ont signé dans le cadre du congrès un mémorandum d’entente afin de déterminer leur collaboration pour les quatre ans à venir. « C’est un signe distinctif absolu de l’interpack de miser sur des thèmes spéciaux attrayants. C’est pour cela que nous nous réjouissons beaucoup de pouvoir continuer à nous engager à l’avenir contre les pertes et le gaspillage de denrées alimentaires ensemble à notre partenaire la FAO et en collaboration avec l’industrie et d’autres partenaires. Ainsi, nous nous engageons pour une bonne cause, et nous communiquons également le potentiel dans ce domaine de l’industrie du conditionnement et des processus apparentés », explique Werner Matthias Dornscheidt, président de la gérance de Messe Düsseldorf.

Dans le cadre de l’interpack 2017, l’exposition spéciale innovationparc se consacrait également au thème SAVE FOOD, et montrait des approches de solutions pratiques pour la maîtrise des pertes et gaspillages de denrées alimentaires. Parmi elles étaient aussi les finalistes et gagnants des WorldStar Awards de la World Packaging Organisation (WPO). Ont été distingués par exemple des sachets plastiques pour fruits capables de prolonger énormément la durée de conservation par des absorbeurs intégrés de gaz de maturation.

components : le nouveau concept très bien accueilli
Le concept retravaillé pour 2017 de la « components – special trade fair by interpack » a été très bien accueilli par les visiteurs. En plus, ceux-ci étaient de très haute qualité, selon les retours des exposants très satisfaits. « Positionner à présent, après son début en demi-teinte il y a trois ans, la deuxième components à un emplacement central du parc des expositions et la faire avoir lieu en même temps que toute l’interpack était le bon choix. Nous ne doutions de toute façon jamais de l’importance du thème, après tout l’industrie sous-traitante de composants et logiciels pour la technologie de conditionnement  et de processus joue un rôle important dans la numérisation des processus de production, jusqu’aux approches de l’industrie 4.0. À l’avenir, nous établirons donc la components également aux salons étrangers de l’interpack alliance », commente Bernd Jablonowski, Global Portfolio Director Processing & Packaging à Messe Düsseldorf.

La prochaine interpack aura lieu dans trois ans, en mai 2020, au terrain des expositions de Düsseldorf, alors avec une entrée Sud toute neuve et un nouveau Hall 1. La date exacte sera communiquée ultérieurement.

10 mai 2017

Press contacts:

interpack
Messe Düsseldorf GmbH
Sebastian Pflügge
Apostolos Hatzigiannidis (Assistant)
Tel. +49 (0)211 45 60 -464/-544
PflueggeS@messe-duesseldorf.de
HatzigiannidisA@messe-duesseldorf.de